Créé le 18 juillet 2012 à 12h27 par La rédaction numérique de RTL & Automobile : pas de nouvelle prime à la casse, mais un soutien aux véhicules propres Le parc automobile sature en Europe

Le plan d'aide à la filière automobile passera par un "soutien massif" aux véhicules "innovants et propres", mais le gouvernement exigera des "contreparties" des constructeurs, a annoncé mercredi le ministre du Redressement productif. Arnaud Montebourg, qui doit présenter son plan d'aide le 25 juillet, s'est déclaré "très tenté" d'accentuer les mesures qui concernent le bonus-malus écologique. En revanche, il a dit "tirer les leçons de l'échec" de la prime à la casse versée entre fin 2008 et 2010.

Il n'y aura plus d'aides publiques à la filière automobile sans contrepartie : c'est l'avertissement lancé mercredi matin par Arnaud Montebourg.

"On n'a rien sans rien, on donne des aides publiques, les contribuables sont aux côtés d'une entreprise pour l'aider à se redresser, à se sauver et à réussir, eh bien il y a des contreparties", a prévenu ministre du Redressement productif.

Ce plan n'est "pas prêt" et "encore en discussions au sein de l'exécutif", mais Arnaud Montebourg en a déjà dévoilé certaines grandes lignes. "Nous écartons la prime à la casse et nous nous dirigeons vers des formes de soutien massif vers les véhicules innovants et propres, hybrides et électriques", a-t-il ainsi expliqué. "Nous sommes très tentés d'accentuer les mesures liées au bonus malus écologique", a-t-il ajouté.

"Nous avons là un avantage compétitif et comparatif très fort en France, chez nos constructeurs français", a expliqué Arnaud Montebourg. Renault a fait de l'électrique un axe majeur de son développement, tandis que PSA Peugeot Citroën privilégie l'hybride. "Nous souhaitons pousser cet avantage donc finalement favoriser les constructeurs qui travaillent sur le territoire français", a-t-il dit.

Il a attaqué le gouvernement précédent sur les prêts accordés aux constructeurs, "sans aucune contrepartie" selon lui. En 2009, le gouvernement avait prêté 6 milliards d'euros à taux préférentiels à Renault et PSA Peugeot Citroën, mais avec pour contrepartie le maintien de tous leurs sites en France.

Arnaud Montebourg dit aussi "tirer les leçons de l'échec" de la prime à la casse versée entre fin 2008 et 2010. Au départ fixée à 1.000 euros, puis progressivement réduite à 700 euros puis 500 euros, elle s'était révélée beaucoup plus lourde pour les caisses de l'Etat que les 220 millions d'euros prévus au départ, avec un coût final de plus d'un milliard d'euros.

Elle avait stimulé les ventes de voitures de l'ensemble des constructeurs, particulièrement en 2010, mais le marché était reparti à la baisse l'année suivante.

Pour Arnaud Montebourg, une telle prime revient "en quelque sorte à financer avec de l'argent que l'on n'a pas la fabrication de voitures qu'on ne fabrique plus ou qu'on ne fabrique pas".

Le ministre a violemment mis en cause la stratégie du constructeur automobile PSA Peugeot Citroën, dont il reçoit le numéro un en fin d'après-midi. "Nous avons un vrai problème sur la stratégie de Peugeot, l'alliance avec General Motors, le comportement de l'actionnaire", a lancé Arnaud Montebourg.

Ajouter un commentaire

Pour participer et commenter vous devez être connecté.

22 commentaires
ilnexisterien 24/07/12 - 14h17 Signaler un abus

ce vers quoi il faut aller , par exemple : VW XL1 hybride plug-in turbo diesel (voir WIKIPEDIA), consommation normalisée ... 0.9litre de GO au 100 (vous avez bien lu) reduction massive du SCx ,pneus à faible resistance ,masse à vide de 800kg ,production prévue 2011...repoussée à 2013 (on peut voir là l'influence du lobby pétrolier pas vraiment pressé de voir se généraliser ce genre de véhicule automobile.Hélas PSA et dans une moindre mesure Renault sont ils encore dans la course en terme de R&D.

denbas 19/07/12 - 22h14 Signaler un abus

Montebourg. Combien pour le soutien ?

setori34 19/07/12 - 07h57 Signaler un abus

Ca fait plus de trente ans qu'on paye pour l'automobile et pour que les travailleurs ne soient pas au chômage
le véhicule on le paye deux fois une fois aux impôts et une deuxième au concessionnaire

scaff78 19/07/12 - 01h26 Signaler un abus

Notre redresseur de tords, Arnaud Montebourg, n'a plus rien à dire ?
Pas de commentaires et de jugements après votre entretien avec le patron de PSA ?
Vous connaissant de l'image que vous donnez, cela doit être difficile de se voir interdit de paroles par son grand patron !!!
C'est dommage car votre regard à la télé lors de votre déclaration ci dessus nous aurait presque fait peur.

C-Jay 18/07/12 - 23h29 Signaler un abus

Moi je suis pas contre de rouler " propre et innovants"... Si l'état veut bien m'offrir la voiture, les entretiens,le carburant ou batteries, l'assurance et divers... Mais j'ai a peine les moyens pour rouler... pour moi, je peux plus me permettre de gaspiller le gas-oil ( pas de vacance cette année )...

temoin39 18/07/12 - 22h06 Signaler un abus

Vouloir interdire à Renault de construire des voitures en Turquie (sous Sarko) ou en Algérie (sous Hollande) pour les importer en France est une c.nn.rie. Ces pays vont faire appel à d'autres constructeurs qui amèreront leurs voitures sur le sol français et nos gouvernants n'y pourront mais ! Et l'on dira encore que leurs stratégie aura été mauvaise ! D'autant qu'on a tout intérêt à renforcer nos liens avec l'Algérie si l'on ne veut pas se couper de tout au niveau du Sahel.

denbas 18/07/12 - 21h57 Signaler un abus

Les voituriers japonais se frottent les mains !
Quel soutien à l'automobile Française !

pierrescailloux 18/07/12 - 21h55 Signaler un abus

Ils tapent dans les boites là-haut !
ils savent bien que l'énergie fossile à encore de longs jours devant elle puisqu'ils vont revoir la possibilité d'exploitation des gisements schisteux en France !
quant à l'usage de l'énergie électrique en matière routier, celle-ci nécessiterait dans un court terme à la création de nouvelles centrales nucléaires ! vont être contents les Verts !!!
qu'ils disent vouloir nous taxer une nouvelle fois serait plus honnête de leur part !

Cyrenpot 18/07/12 - 20h02 Signaler un abus

En France tout est fait pour interdire les automobiles.
Ralentissueurs, slalom entre les places de stationnement,radars, répression, etc. et en fin de compte LES VERTS.
Pourquoi acheter une voiture pour ne pas pouvoir s'en servir?????
L'industrie automobile sera morte dans 5 ans.
Les Socilalos, les Verts, les Assossiations en seront les responsables.

enzoe 18/07/12 - 19h52 Signaler un abus

Je serais bien tentée d'acheter un véhicule dit propre, bien français.
Mails il paraît qu'il faut louer 70 à 90 euros par mois pour les batteries...?
Je ne vois pas en quoi c'est plus rentable que de rouler avec un diesel... qui me coûte 40 euros de carburant par mois.
Et je suis sûre que beaucoup de français s'intéresseraient à l'achat d'un véhicule électrique s'il n'y avait pas cette location de batterie trop chère...

beatnic 18/07/12 - 18h20 Signaler un abus

moi je roule en allemande de 3 ans...
moins cher qu'uné mégane neuve..
je fais 100 000 avec et je la revend..
sans avoir de pépins..
juste 3 vidanges.. 2 trains de pneus..
et les plaquettes de freins..

rouler en française?
plus jamais ou alors dans une française des années 80..!!90!!

cheyennes 18/07/12 - 17h27 Signaler un abus

j'ai une clio 1 1.4l essence 90.000km de 1996 pourquoi
en changer ? je peux tout faire moi même dessus!

C-Jay 18/07/12 - 17h04 Signaler un abus

J' ai un gros Toyota 4x4 de 1993 qui pollue bien avec sa grosse fumée noir :-) ( 600000 KM )... mais véhicule indestructible. Pourquoi changer? Je suis pas prêt d'acheter une marque française... ça me reviendrait moins de payer une amende pour la pollution que l'envoyer tous les 5 minutes dans des concessionnaires aux tarifs hors de prix.

Maurice-in-ze-bocal 18/07/12 - 15h53 Signaler un abus

Logan 1.5DCI. 2006. 110 000 km. 1 courroie de distri. 4 pneus. Vidanges-filtres maison.
Des questions, M'sieu Pijo ?

Maurice-in-ze-bocal 18/07/12 - 15h51 Signaler un abus

Véhicule propre ? Faut voir....
''La propreté'' doit prendre en compte l'empreinte carbone due à la construction ET à la déconstruction.
Ce calcul rend déstastreux l'idée de panneaux solaires en France. D'autant qu'ils sont en partie fabriqués...en Chine.
Et quant à acheter une voitures à piles sud-coréennes...
Encore un cas où la France n'a pas su utiliser ses propres ressources.
Le nationalisme économique du Grand Charles avait cela de bon. Faire travailler les Français.
En priorité.

boudalab 18/07/12 - 15h49 Signaler un abus

Ils pouraient commencer par renforcer les contrôles des véhicules qui fument bien et dans la foulée envoyer un inspecteur sur le site de contrôle technique qui a délivré un certificat pour ce véhicule.
Les amendes paieront les frais.

zodiaque 18/07/12 - 15h43 Signaler un abus

aujourd'hui j'ai une Nissan de 2000!
à part l'entretien courant,vidanges,freins,pneus,essuies-glaces,niveaux ....rien
195 000 km!!!!!
ça m'étonnerait beaucoup qu'une voiture française en fasse autant .....

Paul58 18/07/12 - 14h46 Signaler un abus

Acheter un véhicule" propre" chez Peugeot vous coûte environ 40 000 € .A 6000 km , vous vous retrouvez avec divers boutons du tableau de bord qui vous restent dans la main . Mais de qui se moque-t-on ? Que nos constructeurs fassent de qualité , ensuite les clients reviendront .

liloubess 18/07/12 - 14h28 Signaler un abus

Hollande et son clan ne pensent qu'à une seule chose : défaire tout ce que SARKO a mis en place, même ce qui marchait. Résultat, c'est devenu une obsession et ça devient ridicule et grave !
les HS sont une perte pour 9 millions de travailleurs et ne ramènera pas d'embauche. La TVA sociale ne touchait pas tout le monde et devait alléger les salaires et les entreprises, au lieu de ça ils vont allourdir CSG et TVA de l'hôtellerie. La France va souffrir !!

haddock2012 18/07/12 - 14h04 Signaler un abus

C'est avec ça qu'il pense aider PSA ?
A part critiquer et casser ce qu'a fait le gvt précedent, les socialos n'ont aucunes idées et questions projets c'est le NEANT !

Tous les commentaires ( 22 )